Merial

Résumé des Caractéristiques Produit

Retour à la liste des produits

MICROSOLONE

Composition qualitative et quantitative

Prednisolone .................1 mg

Excipient QSP 1 comprimé de 90 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipien ts ».

Forme pharmaceutique

Comprimés.

Espèces cibles

Chiens et Chats

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Chez les chiens et les chats :
- Traitement des inflammations aiguës de l'appareil locomoteur : arthrites, synovites.
- Traitement des affections dermatologiques à caractère immuno-allergique : dermite atopique, dermite par allergie aux piqûres de puces (DAPP), dermite pyotraumatique, dermite allergique de contact, dermite allergique d'origine alimentaire

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les animaux souffrant de diabète sucré, d'hyperadrénocorticisme, d'insuffisance rénale et d'insuffisance cardiaque ou souffrant d'ulcères gastro-duodénaux.
Ne pas utiliser chez les animaux recevant un vaccin vivant atténué.
Ne pas utiliser chez les animaux atteints de maladie infectieuse, à moins qu'une thérapie anti-infectieuse appropriée soit administrée au même moment

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Aucune.

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Les corticoïdes tels que la prednisolone exacerbent le catabolisme protidique avec négativation du bilan azoté. Le médicament devra être utilisé avec prudence chez l'animal âgé ou dénutri. Un régime alimentaire hyperprotidique, hypoglucidique et hypolipidique est indiqué lors du traitement.
Dans certains cas, une surveillance particulière est nécessaire, car le traitement peut favoriser l'apparition d'effets secondaires particuliers ou aggraver une affection latente : troubles oculaires (ulcération cornéenne, cataracte) ; insuffisance hépatique ou rénale sévère ; diabète ; animaux très âgés ou dénutris qui supportent mal l'augmentation du catabolisme protidique ; jeunes animaux en raison des risques de retard de croissance ; syndrome d'immuno-dépression ; ulcère gastro-intestinal et antécédents.
Ne jamais interrompre un traitement, à dose immunosuppressive, au cours de la phase d'induction sans mettre en oeuvre la corticothérapie à jours alternés pendant au moins 5 jours. Respecter strictement les doses prescrites et faire boire l'animal après chaque prise.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament aux animaux

Bien se laver les mains après utilisation

Autres précautions

Aucune

Effets indésirables (fréquence et gravité)

En cas d'usage prolongé, les corticostéroïdes tels que la prednisolone peuvent provoquer un hypercorticisme iatrogène, une polyuropolydipsie (PUPD), une immunodépression, une boulimie et une redistribution des réserves lipidiques de l'organisme.
En cas d'usage prolongé, il peut être observé des troubles digestifs (ulcères gastro-duodénaux), des troubles oculaires (glaucome ou cataracte), des troubles musculo-squelettiques (atrophie musculaire) et des troubles cutanés (retard de cicatrisation).

Utilisation en cas de gravidité et ou de lactation et de ponte

Les études chez les animaux de laboratoire ont mis en évidence des effets embryotoxiques.
L'usage du médicament chez les femelles gestantes n'est pas recommandé

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Les corticostéroïdes pouvant réduire la réponse immunitaire à la vaccination, la prednisolone ne doit pas être administrée en même temps que des vaccins.
L'administration concomitante de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens peut augmenter le risque d'ulcération du tractus gastro-intestinal.

Posologie

Chez le chien et le chat:
1 mg de prednisolone par kg de poids corporel par jour pendant 5 à 7 jours, soit 1 comprimé pour 1 kg de poids corporel.

Chez le chien, lors de traitement par corticothérapie à jours alternés (CJA), poursuivre le traitement par l'administration de 1 mg de prednisolone par kg de poids corporel tous les 2 jours les 14 jours suivants.

.

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence,antidotes) si nécessaire

- Surdosage massif en une seule prise :
En cas de surdosage par voie orale, massif et rapidement décelé, le traitement consiste en un lavage d'estomac et un traitement symptomatique. Il n'existe pas d'antidote spécifique.

- En cas de surdosage prolongé, les signes cliniques et les signes biologiques sont les suivants:
Surcharge pondérale, atrophie musculaire, troubles digestifs, ostéoporose, signes neuro-psychiques (excitation, agitation), signes endocriniens et métaboliques (syndrome de Cushing iatrogène), arrêt de croissance.
Glycosurie, hyperglycémie, hypokaliémie.

Temps d'attente

Sans objet.

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : corticostéroïdes pour utilisation systémique, glucocorticoïde
Code ATC-vet : QH02AB06

Propriétés pharmacodynamiques

La prednisolone est un glucocorticoïde de synthèse.

Action anti-inflammatoire :
Les propriétés anti-inflammatoires de la prednisolone s'expriment à faible dose et s'expliquent :
- par une inhibition de la phospholipase A2, provoquant une diminution de la synthèse d'acide arachidonique, précurseur de nombreux métabolites pro-inflammatoires. La libération de l'acide arachidonique du composant phospholipidique de la membrane cellulaire dépend de la phospholipase A2. Les stéroïdes inhibent indirectement cette enzyme en induisant la synthèse endogène de polypeptides, les lipocortines, qui possèdent une activité anti-phospholipase.
- par un effet de stabilisation membranaire, notamment au niveau des lysosomes empêchant la libération d'enzymes hors du sac lysosomial.

Action immunodépressive :
Les propriétés immuno-dépressives de la prednisolone s'expriment à dose plus importante, tant sur les macrophages (ralentissement de la phagocytose, diminution de l'afflux vers les foyers inflammatoires) que sur les neutrophiles et les lymphocytes. L'administration de prednisolone entraîne une diminution de la production d'anticorps et une inhibition de plusieurs facteurs du complément.

Action antiallergique :
Comme tous les corticoïdes, la prednisolone inhibe la libération de l'histamine par les mastocytes. La prednisolone est active dans toutes les manifestations d'allergie en complément du traitement spécifique

Caractéristiques pharmacocinétiques

Après administration orale, la prednisolone est rapidement absorbée. Le pic plasmatique est atteint 1 à 2 heures après administration avec un temps de demi-vie plasmatique de 2 à 3 heures.
La prednisolone est fortement liée aux protéines plasmatiques. Elle est éliminée par voie urinaire à la fois sous forme inchangée et conjuguée.

Liste des excipients

Silice colloïdale anhydre
Hydroxypropylcellulose de faible viscosité
Stéarate de magnésium
Lactose monohydraté

Incompatibilités

Non connues

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 2 ans.

Précautions particulières de conservation

Aucune.

Nature et composition du conditionnement primaire

Plaquette thermoformée PVC aluminium

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination des médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

MERIAL
29 AVENUE TONY GARNIER
69007 LYON
FRANCE

Numéro d'autorisation de mise sur le marché

FR/V/2404501 8/1990

Boîte de 1 plaquette thermoformée de 20 comprimés
Boîte de 5 plaquettes thermoformées de 20 comprimés
Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Classement du médicament en matière de délivrance

Liste I. A ne délivrer que sur ordonnance.
MERIAL - Direction France
Campus Sanofi Lyon-Carteret
14 rue Henry Vallée
CS 90119
69361 LYON CEDEX 07
Téléphone 04 72 72 63 22 - Fax 04 72 72 32 10
Validé Affaires Réglementaires